Un cadre de confiance
pour anticiper & décrypter les grands enjeux de la cybersécurité

Etat et perspectives de l’action du ministère de l’Intérieur dans la lutte contre les cybermenaces

Un point de situation et de prospective sur l'action du ministère de l'Intérieur en matière de cybersécurité
Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Cet événement est passé ! Il a eu lieu le 22/02/2017 à Paris.

Présentation

Le CyberCercle a reçu le mercredi 22 février 2017 Thierry DELVILLE, Délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces au ministère de l’Intérieur.

Thierry DELVILLE est en effet en charge depuis l’été 2016 du volet cybersécurité du ministère de l’Intérieur, reprenant au sein de sa délégation le champ que couvrait jusqu’ici Jean-Yves LATOURNERIE, Préfet en charge de la lutte contre les cybermenaces. Il est ainsi devenu le référent du ministère de l’Intérieur en matière de cybersécurité et a été nommé le 25 janvier 2017 par décret Délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces.

 

La délégation ministérielle aux industries de sécurité a été créée début 2014 afin de permettre au ministère de l’intérieur d’engager un dialogue constructif avec les entreprises travaillant dans le domaine de la sécurité et avec ses propres fournisseurs. En outre, dans le cadre du Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques (PIPAME) de la DGE, une étude sur la filière de sécurité a été conduite en 2014-2015 montrant que ce secteur représentait 29,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 302.000 salariés et 29 milliards d’euros de budget pour 653.000 fonctionnaires. Le secteur industriel de la sécurité représente 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 125.000 emplois.
A la différence de l’industrie d’armement, la filière industrielle de sécurité n’était pas organisée avant cette date et n’avait même pas conscience de son existence ni de sa force. Il est vrai que l’économie est un monde évolutif et les entreprises de sécurité ont bien reçu le message de la volonté de l’Etat de les aider à se structurer et à les promouvoir. 
La délégation ministérielle aide le ministre dans cette stratégie industrielle et exportatrice, mais aussi dans la protection des intérêts de nos entreprises, qu’elles soient des startup, des PME-PMI, des ETI ou des grands groupes.

Aujourd’hui, cette délégation s’occupe également de coordonner la politique globale de cybersécurité menée par le ministère.

 

 

Participants

Thierry DELVILLE, Délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces, Ministère de l’Intérieur

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter