Un cadre de confiance
pour anticiper & décrypter les grands enjeux de la cybersécurité

“Révolution numérique et gouvernance 3.0 : la stratégie de lutte contre la cybercriminalité pour le ministère de l’Intérieur”

Une étude du CHEMI qui présente une analyse des mutations de la société du digital et propose des recommandations pour la stratégie de lutte contre la cybercriminalité du ministère de l'Intérieur
Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Cet événement est passé ! Il a eu lieu le 28/06/2017 à Paris.

Présentation

Le commissaire divisionnaire Valérie MALDONADO, adjoint à la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, est venue le 28 juin 2017 présenter en avant-première au CyberCercle l’étude qu’elle a réalisée au sein du Centre des Hautes Etudes du ministère de l’Intérieur (CHEMI) sur :

“Révolution numérique et gouvernance du 3.0 :
la stratégie de lutte contre la cybercriminalité pour le ministère de l’Intérieur”.

A l’heure du trading de haute fréquence, des algorithmes travaillent bien en dessous du seuil des 650 millisecondes, en deçà duquel un être humain est incapable de prendre une décision.
Le passage au web 3.0 avec l’Internet des Objets apporte un changement de paradigme du réactif prédictif. La smart city que propose Google représente ainsi l’aboutissement de la ville intelligente intégralement connectée au service des usagers.
Les révolutions numérique et industrielle ont fait des données leur matière première. Elles évoluent avec l’intelligence artificielle, le big data, le machine learning, les réalités augmentée et virtuelle, les robots collaboratifs et l’analyse prédictive.

Ces technologies “disruptives” bousculent nos équilibres sociétaux, juridiques et économiques.

Plus que jamais les enjeux de sécurité, de normes et de gouvernance se posent à l’Etat.

L’étude réalisée par Valérie MALDONADO propose une analyse de ces mutations profondes engagées et formule plusieurs recommandations pour l’action du ministère de l’Intérieur afin maintenir la confiance de l’ensemble des acteurs de la société civile dans ce nouvel écosystème du digital.

POUR EN SAVOIR PLUS

Le CHEMI

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ)

 

Participants

Valérie MALDONADO, Adjoint au sous-directeur de la lutte contre la cybercriminalité, DCPJ

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter