Un cadre de confiance
pour anticiper & décrypter les grands enjeux de la cybersécurité

Petit-déjeuner visite des locaux de la SDLC – DCPJ

Le commissaire divisionnaire Valérie MALDONADO, adjoint au sous-directeur de la lutte contre la cybercriminalité de la Direction Centrale de la Police Judiciaire vous accueille pour vous faire visiter les locaux de ce fer de lance de la Police judiciaire en matière de lutte cyber.
Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Cet événement est passé ! Il a eu lieu le 18/10/2017 à Paris.

Présentation

Le Cybercercle organise, en partenariat avec la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), un petit-déjeuner visite des locaux de la Sous-Direction de Lutte contre la Cybercriminalité (SDLC).

Programme de la matinée

8h30 : Accueil autour d’un café

9h00 : Conférence-présentation sur les nouvelles dynamiques de la fraude numérique et l’utilisation des nouvelles technologies en matière d’escroquerie (escroqueries en ligne, fraude aux cartes bancaires et attaques numériques des systèmes d’information) par la section opérationnelle de l’office central de la sous-direction de lutte contre la cybercriminalité.

10h00 : Incontournable pour un événement de cet intérêt, une visite dynamique du laboratoire de la section Assistance technique et R&D s’occupant des modalités de la recherche de la preuve numérique, ainsi que de la plateforme PHAROS sera réalisée.

11h00 : fin de la visite

La Sous-Direction de Lutte contre la Cybercriminalité (SDLC)

Les nouvelles technologies sont omniprésentes dans les enquêtes judiciaires, qu’elles soient le vecteur des infractions ou qu’elles permettent d’en identifier les auteurs, notamment en matière de criminalité organisée et de terrorisme. Dans la continuité du travail interministériel réalisé en 2014 sous la coordination du procureur général Marc Robert (« rapport sur la cybercriminalité »), la DCPJ a mis en place une Sous-Direction de Lutte contre la Cybercriminalité (SDLC), créée par l’arrêté du 29 avril 2014. Ses effectifs ont fortement évolué depuis juillet 2014. Elle dispose désormais de 120 policiers, gendarmes, ingénieurs SIC et contractuels, techniciens et administratifs, avec un objectif de 140 personnes d’ici fin 2017.

La SDLC de la DCPJ se structure entre plusieurs entités :

  • une Division de l’anticipation et de l’analyse (D2A), chargée du renseignement judiciaire en matière de cybercriminalité et de mesures de prévention ;

  • un Bureau de la formation à la lutte contre la cybercriminalité, en charge de la formation initiale des investigateurs en cybercriminalité (ICC) ;

  • un Bureau de l’Internet, chargé de la collecte de l’information relative aux fournisseurs de services sur Internet ;

  • un Bureau de coordination stratégique, chargé de la communication et de la prospective interministérielle en matière de cybercriminalité ;

  • l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) ; 

  • une Division de la logistique opérationnelle.

La SDLC a 4 missions principales (action judiciaire ; support à l’enquête, rénové et territorialisé ; centralisation des signalements et des plaintes avec la plateforme PHAROS ; prévention depuis 2009 avec la plateforme téléphonique Info Escroqueries ). 

En 2017-2018, la SDLC aura notamment pour priorité la gouvernance inter-directionnelle de l’enquête numérique, la plainte en ligne (sur le modèle de PHAROS, mise en place d’un dispositif de plainte en ligne pour les escroqueries du « web », dénommé THESEE, qui sera déployé sur sites pilotes fin 2017), et le développement des capacités à l’international.

Evénement réservé aux membres du CyberCercle et aux invités des partenaires

Participants

Valérie MALDONADO, Adjoint au sous-directeur de la lutte contre la cybercriminalité, DCPJ

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter