Le numérique est devenu une part majeure du fonctionnement de notre société, tant au niveau relationnel qu’économique, personnel que professionnel, avec des enjeux de développement, de puissance et de souveraineté. La crise liée au COVID-19 a encore accéléré cette mutation.

Face à cette évolution, le temps est peut-être venu de s’interroger sur la gouvernance pour un numérique de confiance, à l’instar du rapport du Sénat publié en octobre 2019 le devoir de souveraineté numérique.

C’est pour continuer d’alimenter la réflexion sur cette thématique que nous publions cette semaine la tribune de Stéphane MEYNET, président de CERTitude NUMERIQUE :

la ResNumérique : De la sécurité des systèmes d’information vers un numérique de confiance :
il est temps d’agir.