La première blockchain est apparue en 2008 avec le Bitcoin, monnaie numérique développée par un inconnu se présentant sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto, avec le succès que l’on connaît. 

Si la blockchain et le Bitcoin ont été construits ensemble, aujourd’hui de nombreux acteurs (entreprises, états, etc) envisagent l’utilisation de la technologie blockchain pour d’autres cas que la monnaie numérique.

Cette technologie disruptive, aux effets majeurs sur l’organisation de certains métiers ou d’actes nécessitant des tiers de confiance, peut représenter un vecteur majeur de sécurité et de souveraineté. Elle porte également intrinsèquement des enjeux en matière de cybersécurité.

Face à ces champs du possible ouverts par cette nouvelle technologie, la France doit se positionner comme un acteur majeur, comme le recommande le rapport parlementaire co-écrit par Laure de LA RAUDIERE et Jean-Michel MIS. Dans son prolongement, les acteurs français de la blockchain se sont réunis à l’automne 2020 au sein de la Fédération Française des Professionnels de la Blockchain.

C’est dans ce contexte, que le CyberCercle a accueilli le 6 mai 2021, le député de la Loire, Jean-Michel MIS, et le président de la FFPB, Rémy OZCAN.

A l’issue de cette rencontre, un comité Blockchain – Cybersécurité a été créé entre le CyberCercle et la FFPB.

Les intervenants

Jean-Michel MIS, Député de la Loire, Assemblée Nationale
Rémy OZCAN, Président, Fédération Française des Professionnels de la Blockchain

 

Merci à nos partenaires

 

Si vous souhaitez être informé(e) par courriel de nos événements, recevoir nos contenus et/ou devenir partenaire,
Contactez-nous