Un cadre de confiance
pour décrypter les enjeux stratégiques de la sécurité numérique

“France Médias Monde : un témoignage (in)attendu” par Sylvaine LUCKX (Mag Securs)

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Sylvaine LUCKX propose un retour sur l’intervention de M. Victor ROCARIES, Directeur général délégué de France Médias Monde, lors des 3E Rencontres Parlementaires de la Cybersécurité, dans le webzine “Mag Securs” : 

Victor ROCARIES

 

Des députés, d’anciens ministres, des représentants de la société civile et des grands indsutriels et directeurs sécurité de grandes entreprises. Malgré un format parfois un peu lourd à gérer, les troisièmes rencontres interparlementaires de la cybersécurité ont tenu leurs promesses.

Guillaume Poupard, Directeur de l’ANSSI, Michel Van Den Berghe, Directeur Général d’Orange Cyberdéfense, ou François Lavaste, Président d’Airbus Defence and Space Cybersecurity, sont intervenus au sein de tables-rondes animées par Eduardo Rihan-Cypel, Député de Seine-et-Marne, Francis Hillmeyer, Député du Haut-Rhin, l’ancien Ministre Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin, ou encore Gwendal Rouillard, Député du Morbihan, Secrétaire de la Commission de la défense nationale et des forces armées, ont animé avec des talents variables cette troisième édition des Rencontres Parlementaires de la Cybersécurité

Sans en détailler le contenu, dont vous lirez une synthèse dans le prochain numéro de Mag-Securs, nous tenons à saluer particulièrement le témoignage inattendu et très concret de Victor Rocaries, Directeur Général Délégué de France Médias Monde, qui regroupe les antennes de RFI, de France 24, et de MCD (Monte Carlo Doualiya, une radio française en langue arabe, diffusée depuis Paris au Proche et Moyen-Orient, ainsi qu’en Mauritanie, à Djibouti, au Sud-Soudan et en France à Marseille, sur ondes moyennes et en FM.). Précisons que les trois chaînes émettent depuis Paris à destination des 5 continents, en 14 langues. 

“L’affaire de TV5 Monde a servi de déclic”

Ce qui en fait, selon Victor Rocaries, et après l’attaque de TV5 Monde, une cible de choix pour une attaque analogue. « Des journalistes diffusant en continu, n’ont pas le temps de vérifier l’origine d’un mail. Il y a un rejet culturel des journalistes sur la sécurité, qui veulent aller vite et protéger leurs sources. Pour nous, l’affaire de TV5 Monde a servi de déclic. Nous avons identifié trois actions à mener. Premièrement, la sensibilisation et la formation de nos personnels, pour qui la notion de liberté de la presse est très importante. Ensuite, nous travaillons, avec volonté de mutualisation entre chaînes publiques, sur des systèmes de supervision et de contrôle ; enfin, toujours entre chaînes publiques, nous réfléchissons à des PRA et des PCA avec une redondance physique de nos moyens de diffusion ». 

Une leçon et un témoignage sur lequel nous reviendrons prochainement dans les colonnes de Mag-Securs. ” 

Retrouvez l’article de Mag Securs

 

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter