Un cadre de confiance
pour décrypter les enjeux stratégiques de la sécurité numérique

Françoise BRUNETEAUX

Vice-présidente en charge de l'économie numérique et des nouvelles technologies

Région Sud -Provence-Alpes-Côte d'Azur

Adjointe au Maire de Cannes, déléguée aux travaux, projet structurants.

 

4ème Vice-Présidente Région Provence Alpes-Côte d’Azur, déléguée au développement de l’économie numérique et nouvelles technologies.

 

Porte l’ambition du Président de la Région, Renaud Muselier, de faire de notre territoire la première Smart Région d’Europe.

Il s’agit de moderniser et rendre agile à la fois l’ensemble de notre territoire de nos villes et métropoles ainsi que l’action publique par le recours à l’innovation et au numérique pour une croissance durable au service de la qualité de vie des citoyens.

L’objectif est d’accompagner la digitalisation de notre économie, de renforcer et développer nos domaines technologiques d’excellence tels que l’intelligence artificielle pour optimiser nos processus de production en concentrant nos moyens pour soutenir la création d’emplois et favoriser un développement compétitif de notre région.

Les opérations d’intérêt régional, les pôles de compétitivité, les French tech, les laboratoires et grands centres d’innovation en forment le cœur avec l’émergence et le déploiement de nouvelles solutions, de nouveaux usagers et services innovant pour les habitants et touristes qui nous rendent visite.

Le citoyen est au cœur de la stratégie régionale de Smart Région.

Dans un territoire intelligent, le citoyen n’est plus seulement consommateur de services mais également acteur de la croissance durable.

L’efficience de la gestion urbaine connectée est corrélée à la participation et à l’implication du citoyen.

La Smart Région repose sur un socle de valeurs telles que :

  • Des villes centrées sur les besoins des citoyens et co-construite avec ses habitants
  • Une urbanisation soutenable écologiquement dans le cadre d’une transition énergétique équilibrée et maîtrisée pour une gestion environnementale durable
  • Un habitat durable en cohérence avec des politiques de mobilité multimodale
  • Un haut niveau d’infrastructures et de services numériques associés à une gestion publique transparente des données
  • Une gouvernance associant l’usager et les agents économiques.

L’implication du citoyen dans la ville numérique constitue un changement de paradigme qui doit s’accompagner de manière corolaire avec une évolution profonde de l’administration de la cité tant dans ses méthodes, ses outils que dans son organisation mais également dans son rapport au citoyen. Au-delà des aspects technologiques, il s’agit d’un changement de culture.

L’enjeu sociétal consubstantiel de la ville numérique et de l’ambition de smart région.

La région souhaite promouvoir en outre une approche éthique de l’innovation numérique respectueuse des habitants et favoriser la médiation pour accompagner ces transformations et permettre ainsi l’acculturation des citoyens aux nouveaux usagers.

La digitalisation impacte profondément à termes notre société. Face à ces enjeux qui nous impulser une politique de formation et d’évolution des compétences adaptées, en lien avec nos universités, nos centres de ressources et l’ensemble des acteurs de la transformation digitale.