Une force de propositions et d'actions
pour la confiance et la sécurité numériques

Colonel Nicolas DUVINAGE

Chef du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N)

Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale (PJGN)

Polytechnicien de la promotion X95 et titulaire d'un mastère spécialisé en conception et architecture de réseaux de l'école Télécom ParisTech, le colonel DUVINAGE choisit de faire carrière comme officier de gendarmerie à l'issue de ses études d'ingénieur.
Après une première affectation comme commandant de peloton à l'escadron de gendarmerie mobile de Besançon (25), il est nommé adjoint (2001-2005) puis chef (2005-2009) du département informatique-électronique de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Au sein de ce laboratoire, il dirige de nombreuses expertises judiciaires dans des enquêtes pénales sensibles, et développe l'activité nouvelle de récupération de données sur disques durs et téléphones portables physiquement endommagés.
En 2009, il prend le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale de Rezé (44), forte de 230 militaires et de 13 unités. Sur ce territoire de 1.250 km2 et 250.000 habitants, il est responsable de l'ensemble de la sécurité publique, de la sécurité routière, de l'ordre public, du renseignement territorial et de la police judiciaire.
De 2012 à 2015, il est chef en second de l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique, à Arcueil. Cette unité de police judiciaire spécialisée à compétence nationale a notamment conduit les enquêtes pénales relatives au Mediator, aux prothèses mammaires PIP, à la pollution aux algues vertes, à l'amiante, aux multiples scandales de la viande de cheval et au dopage sportif.
Depuis le 1er août 2015, le colonel Nicolas DUVINAGE commande le Centre de lutte Contre les Criminalités Numériques (C3N), au sein du nouveau Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN) de Pontoise.

 Site web : www.gendarmerie.interieur.gouv.fr